Déjà quatre mois en 2017. J'ai super bien récupéré du 50km du 31 mars. Le lendemain, je suis allé marcher un peu pour me délier les jambes et le 2 avril, je faisais le 10km du Mont Chauve. Pour ma fête, le 3 avril, j'ai fait 18km en mélangeant route et sentier. Ça m'a permis de constater que mon entraînement progresse bien et que je peux récupérer facilement de plus longues courses. J'ai fait un petit vidéo la journée de ma fête si vous voulez jeter un coup d'oeil. En passant, j'ai commencé à vlogger régulièrement alors si ça vous tente de vous abonner à ma chaîne, c'est toujours apprécié.

Avril est toujours un mois difficile en sentiers. J'ai profité de la neige au début du mois pour faire quelques fois le Mont Chauve avant qu'ils ferment pour la période du dégel. Comme il y avait moins de neige à Sherbrooke qu'à Orford, les sentiers du Mont Bellevue se sont dégagés plus rapidement et j'ai pu m'y promener assez rapidement. La Sépaq a permis l'accès à plusieurs endroits le dernier weekend d'avril alors j'en ai profité pour finir le mois en beauté avec Edith et des amis. Je termine avril avec 8070m de D+. La journée de 1500m de vendredi dernier et une sortie de 1000m avec Edith au Mont Bellevue ont beaucoup aidé. Je suis en avance de près de 10000m par rapport à la même date l'an dernier mais j'ai prévu augmenter en mai et juin en préparation pour l'UTMA. Le kilométrage en souffrira sûrement un peu mais tous les km ne sont pas nés égaux. ;) Sans trop m'en rendre compte, j'ai passé le cap du 1000km au milieu du mois d'avril. Je me suis aussi aperçu que j'ai fait 120km en 7 jours à un moment donné (du samedi au vendredi). J'ai eu quelques petites douleurs ici et là mais globablement, ça va de mieux en mieux.

Distance parcourue

Au programme en mai? Le demi-marathon de la fête des mères. Il a une signification importante pour moi. C'est le premier demi que j'ai fait, en 2013 (~2h16) et le dernier que j'ai fait en 2015. Ça avait été un désastre. Il faisait très chaud et j'ai passé le fil d'arrivée après 2h36 de négativité. Curieusement, ce demi-marathon fut un élément déclencheur. Quelques jours après, je proposais à Edith de faire un marathon pour notre anniversaire de mariage. À partir de là, notre volume d'entraînement, et le plaisir de courir, ont augmenté continuellement. C'est grâce à ce demi-marathon raté que je cours maintenant des ultras. Mon objectif pour cette année? Un PB, évidemment, et mon premier demi sous les deux heures. Si tout va à la perfection, je crois que je peux briser 1h50 mais ça reste un parcours difficile avec beaucoup de côtes. C'est à North Hatley.

Le mois sera très occupé avec les spectacles de fin d'année et les compétitions des enfants. Ce ne sera pas facile d'augmenter le volume d'entraînement. Un défi de plus mais comme dirait Travis Macy: It's all mental training. Le but principal du mois est d'augmenter le dénivelé.

 XIAOYI

Comment